Logo d'Osmoz'

Les plus belles via ferrata (secteur Chambéry – Aix les Bains) à découvrir.​

Découvrez dans cet article une sélection des plus belles via ferrata de la région, conçu pour inspirer et vous fournir des idées d'aventures palpitantes à explorer.

Une personne en Via ferrata regarde lac en bas

Via ferrata Roc de Cornillon :

Via ferrata adaptée aux débutants et aux enfants, offrant des sensations fortes avec des passages ludiques et une vue magnifique sur le Mont-Blanc, le lac du Bourget, Belledonne et le Mont-Granier.

C’est un petit bijou pour les amateurs (en herbe) de sensations fortes mais pas trop, et qui veulent emmener les petits bout ‘choux pour une première confrontation à la verticalité! D’une durée d’environ 1h30 à 2h, elle offre de nombreuses possibilités de repli, et des petites difficultés (surmontables), ainsi que de belles parties où vous serez confrontés au vide, avec jusqu’à plus de 50m de vide. Elles est aussi ludique, avec beaucoup de poutres en bois, des échelles montantes et descendantes, un pont de singe, ou encore un passage dans une grotte. Bref, de quoi permettre à votre public en bas âge de ne pas s’ennuyer!!

La marche d’approche permettra aux petits et grands de bien s’échauffer avec 20 bonnes minutes de montée, dans des zones escarpées. Très fréquentée, il est tout de même préférable de la pratiquer le matin pour éviter les bouchons, les attroupements sur le parking, et également les fortes chaleurs. En effet, en plein été, vous passerez une bonne partie de la via ferrata, notamment la fin exposée au sud, en plein soleil! De quoi entacher la fin de votre sortie! 😉

Sur le parcours, vous pourrez également découvrir une partie des richesses de notre belle région! Une vue superbe sur le Mont-Blanc, les jours de beaux temps, aiguillera votre début de parcours alors qu’au premier plan domineront les verts sommets des Bauges. Le lac du Bourget , majestueux, en contrebas des collines des Mont du Chat et de l’Epine, s’imposera à vous durant tout le parcours. En fin d’itinéraire vous aurez une vue magnifique sur la chaine de Belledonne, massif souvent enneigé même en plein été avec plusieurs sommets dépassant les 3000m d’altitude avec à leur droite, le Mont-Granier qui vous exposera sa plus belle face, magnifique paroi verticale de plusieurs centaines de mètres, résultat d’un incroyable éboulement à l’époque moyenâgeuse.

 

Via ferrata Roc du Vent :

Elle offre une expérience impressionnante à plus de 2300m d’altitude avec une vue sur le barrage de Saint-Guérin.

Niché au coeur du Beaufortain, bordant le massif du Mont-Blanc, la via ferrata du Roc du Vent est l’une des plus hautes du secteur! Le rocher du Vent, point culminant de la via ferrata se situe à plus de 2300m d’altitude! Impressionnante et sportive, sans en être trop difficile, elle offre une longue dalle de plusieurs centaines de mètres. Il s’agit d’une via ferrata variée, avec une vue époustouflante sur le barrage et le lac de Saint-Guérin en contrebas.

A cette altitude, c’est l’occasion pour vous de découvrir de nouvelles espèces végétales, notamment l’edelweiss qui est très présente sur ces secteurs. Attention, de ne pas vous faire avoir par le temps ou les températures. En effet, elle est assez exposée aux vents qui peuvent se faire forts, et les températures, même parfois en saison estivale restent très fraîches! Pensez donc à vous habiller chaudement !

 

Via ferrata Jules Carret :

Située près de Chambéry, est réputée comme l’une des plus difficiles de France, réservée aux ferratistes confirmés.

La via ferrata Jules Carret est l’une des deux via ferrata avec « Le P’tchi » qui composent les via ferrata de la Doria. Nichée en dessous de la croix du Nivolet, à 20 minutes de voiture de Chambéry, elle est accessible par un chemin de randonnée plutôt abordable. Elle est connue et reconnue comme étant l’une des via ferrata les plus difficiles de France, et donc ce n’est pas pour rien qu’on vous demande de rester prudent, et de pas être trop présomptueux! Préférez donc l’itinéraire « Le P’tchi » pour vous tester d’abord!

Son principal attrait reste sa difficulté, accessible uniquement aux ferratistes confirmés, et aux grimpeurs assidus, elle est variée, et comporte de nombreux passages sportifs et réellement impressionnant, notamment le pont de singe final. De là-haut, vous aurez le temps d’observer le massif des Belledonne, mais surtout le Granier, point de départ au nord du massif de la Chartreuse, et emblématique montagne sud chambérienne.

En saison, sauf quelques journées d’affluences record, le parcours est moins pratiqué que celui du Roc de Cornillon, et permet d’évoluer sans trop de peine. Malgré tout, il conviendra d’éviter l’après midi, pour se soustraire à l’affluence croissante sur les via ferrata, mais également à l’exposition plein soleil.

 

Via ferrata Roche Veyrand :

Elle offre une expérience diversifiée et accessible, tout en offrant une vue panoramique sur la région de la Chartreuse.

La Chartreuse regorge de petits trésors naturels, très souvent méconnus du grand public. Pourtant ce petit massif qui s’étend de Chambéry à Grenoble du Nord au Sud a gardé une identité nature, et un patrimoine d’antan. Les alentours de Chamechaude, et les hameaux environnants sont des lieux et territoires préservés de pas mal d’interventions humaines. S’il n’en est pas de même pour certains lieux comme le cirque de Saint-Même, dont l’affluence bat des records d’année en année, la via ferrata Roche Veyrand est largement épargnée de afflux massif de touristes.

Nichée au nord de Saint-Pierre-d’Entremont, elle offre une magnifique dalle exposée au sud-est qui se fait chauffer par le soleil en début de saison. Faites tout de même attention aux excursions hors-saison, car les températures en avril/mai peuvent être très fraîches au cœur de la Chartreuse et les orages d’été peuvent également s’avérer très violents, notamment sur les crètes du Charmant Son ou de Roche Veyrand.

Elle est accessible sans être trop facile, et diversifiée, même s’il convient de s’être testé dans d’autres parcours auparavant surtout si c’est vos tout débuts. Pour le reste, elle offre une vue panoramique sur le sud de la Chartreuse, et vous pourrez si vous le souhaitez vous permettre un petit extra en rejoignant le sommet de Roche-Veyrand, lieu privilégié pour observer le cirque de Saint-Même, Chamechaude ou encore le Mont-Granier.

 

Via ferrata Saint Vincent de Mercuze (Rocher de l’Envers) :

La via ferrata est simple, avec des vues sur les cascades et la vallée du Grésivaudan, et vous pouvez observer les adeptes de canyoning en contrebas.

Deux points d’activités insolites se rencontrent au rocher de l’Envers. Il s’agit de la via ferrata, et du canyon de Saint-Vincent de Mercuze. Outre la facilité pour enchaîner les deux activités, la fraicheur de l’eau est un atout important pour une pratique estivale! Vous pourrez aussi faire une pause pour observer les adeptes de canyoning qui passent en dessous de vous.

La via ferrata de Saint-Vincent de Mercuze est reputée pour sa simplicité. Accessible pour une initiation en douceur, elle permettra aux petits et grands de s’acclimater avec le vide et à la verticalité. Pas nécessairement longue, vous pourrez la finir en une heure. Elle offre de merveilleux points de vue sur les cascades, et sur la vallée du Grésivaudan. Le chemin d’accès borde le ruisseau venant du cœur de la montagne, et la majeure partie de la via ferrata se fait en traversée, pour une pratique facilitée et moins traumatisante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez la version bêta de notre nouveau site : déjà disponible à explorer !

Nous sommes dans la phase initiale, en préparation pour le lancement complet.

Vos commentaires sont les bienvenus alors que nous travaillons à perfectionner l’expérience!